L’Herboristerie du Palais Royal

Depuis des années, je me fournis en tisanes auprès de l’Herboristerie du Palais-Royal. J’ai donc profité de mon séjour parisien pour aller reconstituer mes réserves et pour interviewer Michel Pierre, le propriétaire de cette herboristerie située en plein cœur de Paris. Figurez-vous que le métier d’herboriste a été supprimé sous le régime de Vichy en 1941 et qu’il n’a pas été rétabli depuis. Mais Michel Pierre se bat pour que cela change.

Lire la suite

Habitat Cafe

Il y a un mois, je suis partie faire un reportage pour l’AFP sur la première plantation de thé en Écosse. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a bel et bien du thé qui pousse en Écosse et pas n’importe lequel, puisqu’il a été primé et se vend une petite fortune chez Mariage Frères ou Fortnum & Mason. Si l’histoire vous intéresse, vous pouvez la lire par ici. Au cours de ce reportage, j’ai découvert le joli café Habitat, situé dans un village à 50 kilomètres au nord de Perth.

Lire la suite

The London Honey Company

Steve Benbow est fasciné par les abeilles depuis son enfance. Sa grand-mère avait des ruches et c’est tout naturellement qu’il décida un jour d’en établir une sur le toit de son immeuble londonien. Un voyage à New York pour aller observer l’apiculture urbaine là-bas l’inspira au point qu’il décida en rentrant d’en faire son activité principale. Alors photographe, il lâcha son appareil et ses objectifs pour se lancer à corps perdu dans l’apiculture.

Lire la suite

Bread by Bike (en)

At first, Andrew just wanted to make bread for himself. Good bread, real bread, since he was fed up with the factory-produced version which dared to carry the same name. So he taught himself, starting at home, trying, failing, starting again and with his hands plunged in dough until he found the perfect formula. His friends and family were impressed and wanted some for themselves, giving Andrew the idea of making bread his occupation. His micro-bakery now produces around 300 sourdough loaves a week.

Lire la suite

Bread by Bike

Au départ, Andrew voulait seulement faire du pain pour sa consommation personnelle. Du bon pain, du vrai pain, exaspéré qu’il était par la version industrielle qui ose porter le même nom. Il se forma alors tout seul, commençant chez lui, tâtonnant, échouant, remettant encore et toujours la main à la pâte jusqu’à trouver la formule parfaite. Alléchés, amis et membres de sa famille voulurent eux aussi en profiter si bien qu’Andrew eut bientôt l’idée d’en faire son métier. Sa micro-boulangerie produit maintenant chaque semaine quelque 300 sourdough breads, connus en français sous le nom de pains au levain.

Lire la suite

No more posts.