Ducksoup

Ducksoup est l’un de mes restaurants préférés de Soho, au coeur de Londres. C’est le genre d’endroit pas tape-à-l’oeil, devant lequel il est possible de passer sans le remarquer, et qui possède pourtant toutes les qualités pour passer une bonne soirée : un menu de plats, pour la plupart à partager, d’inspirations italienne, espagnole et moyen-orientale, une excellente sélection de vins naturels, un cadre intime et des prix tout à fait raisonnables.

« Je voulais faire de la très bonne cuisine, dans un cadre très décontracté et à des prix qui ne soient pas ridicules », me résume Clare Lattin, co-fondatrice de Ducksoup lorsque je la rencontre dans l’est de Londres lors d’un après-midi ensoleillé. Le client paye ce que coûtent les ingrédients, de très bonne qualité, et non les nappes blanches et le service guindé que vous ne trouverez pas à Ducksoup. « Il y a 5 ou 7 ans, c’était très difficile de trouver ce genre d’endroit, Londres était encore une ville très formelle », se souvient Clare, qui a lancé ce restaurant en 2011.

A l’époque, ils étaient trois: Clare, Rory McCoy et une autre personne qui est rapidement partie, laissant la place à Tom Hill, chef de Ducksoup et d’un autre restaurant ouvert il y un an et demi par le trio, Rawduck. Une fois par semaine, Clare et Tom se réunissent pour changer le menu de Ducksoup, au fil de leurs envies et des saisons, tandis que Rory s’occupe des vins. « Nous respectons la saisonnalité européenne », souligne Clare, « ainsi nous pouvons avoir des tomates italiennes d’hiver, relativement salées pour avoir été balayées par les vents marins ».


DSC01506

Clare Lattin ©MicroMacroFood


Au menu de Ducksoup, des plats inspirés des voyages de Clare, Rory et Tom (leur dernier fut au Japon), de leur expérience quotidienne de la cuisine ou encore des souvenirs d’enfance. Ils aiment déconstruire les plats, identifier les différentes saveurs, les confronter avec d’autres et reconstruire quelque chose à eux, tout en gardant à l’esprit l’importance de conserver une certaine simplicité. Ce mot, simplicité, revient plusieurs fois dans la bouche de Clare, et il est au centre de sa philosophie de la cuisine, qu’elle vient d’ailleurs de décliner dans un livre de recettes co-écrit avec Tom (« Ducksoup Cookbook: The Wisdom of Simple Cooking »).

Pour elle qui a autrefois travaillé dans l’édition de livres de cuisine, elle sait combien ce business peut être délicat et ne s’y est pas aventuré à la légère. Mais « les clients n’arrêtaient pas de nous demander un livre de recettes », se justifie-t-elle en rigolant. Jonglant entre ses deux restaurants et son agence de relations presse, Clare a d’autres projets en tête mais ne peut, pour l’instant, pas encore les dévoiler. Affaire à suivre.

3

Orzo Pasta, Spicy Tomato Sauce & Feta @Kristin Perers

1

Crispy Lamb, Labneh, Mint, Red Onion & Pomegranite @Kristin Perers

7

  Salt Cod, Tomato & Olive Oil @Kristin Perers


Ducksoup, 41 Dean Street, London, W1D 4PY. Ouvert tous les jours, de 12h à 22h30 du lundi au samedi et le dimanche uniquement pour le déjeuner, de 12h à 17h. Moins de 10£ pour les plats portion tapas, dans les 15£ pour les plus grosses portions et moins de 10£ par dessert.

Répondre à Ducksoup

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s